SOS Serpents

Vous avez croisé la route d’un serpent ? On vous dit quoi faire !


Un rappel important

Toutes les espèces de serpents de France sont protégées par la loi (Arrêté du 19 novembre 2007). Toute destruction, mutilation, déplacement ou manipulation est interdit. Le non respect de cette loi peut entraîner jusqu’à 150 000 € d’amende et 2 ans de prison.



Couleuvre de Montpellier adulte, Port-Cros (83) ©Jean-Marie Ballouard

Couleuvre de Montpellier adulte, Port-Cros (83) ©Jean-Marie Ballouard

Les bons gestes

  • Ne pas les toucher, ne pas les tuer : les serpents sont protégés par la loi !

  • Rester calme : la majorité des serpents sont des couleuvres inoffensives

  • Tenter de prendre une photo

  • Essayer de l’identifier à l’aide des différents outils présents sur notre site internet (Rubrique “Les espèces”)

  • Nous contacter si vous avez besoin d’être rassuré

Critères d’Identification des serpents de France

Quelques critères simples permettent d’identifier si le serpent rencontré est une couleuvre ou une vipère.

Arbre de décision pour identifier un serpent, ©Jean-Marie Ballouard & Laura Kouyoumdjian

Arbre de décision pour identifier un serpent, ©Jean-Marie Ballouard & Laura Kouyoumdjian

Des critères d’identifications précis, ©Jean-Marie Ballouard & Laura Kouyoumdjian

Des critères d’identifications précis, ©Jean-Marie Ballouard & Laura Kouyoumdjian

Une fois le type de serpent identifié, il est possible de déterminer l’espèce dont il s’agit en se renseignant sur les différentes caractéristiques propres à chaque espèce à l’aide des fiches présentes sur notre site internet.

Quelques fausses idées sur les serpents

Couleuvre à collier en posture de défense, Chizé (79) ©Xavier Bonnet

Couleuvre à collier en posture de défense, Chizé (79) ©Xavier Bonnet

  • Une tête triangulaire ? C’est une vipère ! FAUX ! Elles ne sont pas les seules, certaines couleuvres comme la couleuvre vipérine ou la couleuvre à collier peuvent également avoir une tête triangulaire.



Couleuvre vipérine adulte, Var (83) ©Sacha Facchini

Couleuvre vipérine adulte, Var (83) ©Sacha Facchini

  • Un motif en zigzag sur le dos ? C’est une vipère ? FAUX ! La couleuvre vipérine présente des motifs qui ressemblent à ceux de la vipère aspic, afin de duper les prédateurs. Elle n’est pourtant pas venimeuse.


Couleuvre vipérine adulte dans son habitat, Bouches-du-Rhône (13) ©Sacha Facchini

Couleuvre vipérine adulte dans son habitat, Bouches-du-Rhône (13) ©Sacha Facchini

  • Les vipères fréquentent les cours d’eau. FAUX ! Les vipères ne sont en réalité pas de grandes nageuses, elles n’empruntent que très peu les cours d’eau. Généralement, lorsque l’on croise un serpent dans l’eau, il s’agit d’une couleuvre vipérine ou d’une couleuvre à collier.


Couleuvre à échelons juvénile, Port-Cros (83) ©Jean-Marie Ballouard

Couleuvre à échelons juvénile, Port-Cros (83) ©Jean-Marie Ballouard

  • Tous les serpents sont dangereux. FAUX ! La majorité des serpents de France sont des couleuvres. Les vipères, bien que venimeuses, restent malgré tout des serpents très calmes et non agressifs. Elles choisiront en premier lieu de fuir les Hommes qui croisent leur route.


Nous contacter

Vous avez besoin d’aide pour identifier un serpent ?

Vous avez des questions concernant les serpents ?

Vous pouvez nous contacter !

Par téléphone : 04.94.78.26.41 ou par e-mail : contact@soptom.org